Ondes de choc radiales

Ondes de choc radiales

C’est quoi?

pour vulgariser, cela ressemble à un marteau piqueur qui va cogner en 10 et 16 fois par seconde la lésion à une intensité donnée.

Pour qui?

toute personne souffrant de tendinopathies, épines calcanéenes, calcifications tendineuses, séquelles de lésions musculaires… il existe quelques contre indications (grossesse, syndrome neurologique…) n’hésitez pas à vous renseigner auprès du kinésithérapeute. Elles se pratiquent sur prescription médicale. Elles sont intégrées ou non dans votre protocole de soin sans supplément d’honoraire.

Pourquoi?

les ondes de choc améliorent et accélèrent les résultats obtenus avec des traitements classiques.

Comment?

Les ondes de choc peuvent être «sensibles», mais donnent de bons résultats en 6 semaines en général. Les traitements se font à raison généralement de 1 à 2 séances par semaines sur 3 à 6 semaines.

La machine va «taper» sur la lésion. Ceci est un peu sensible mais va induire un processus de régénération, une cicatrisation «boostée». Les résultats peuvent ne pas être immédiat, ils doivent être évalues à 6 semaines après arrêt des ondes de choc.

Une fois les 6/8 séances d’ondes de choc effectuées, l’on poursuit les séances avec des techniques plus classiques type MTP, travail excentrique du muscle (type protocole de Stanish)…

le traitement par onde de choc est toujours associé à de la cryothérapie qui soulagera la douleur et augmentera le métabolisme, donc améliorera la vitesse de cicatrisation.

Une étude des docteurs De LABAREYRE et SAILLANT http://www.rhumatologie-bichat.com/Congres%202005/delabareyre%20.pdf

rédigé par Cédric ROBERT, masseur kinésithérapeute DE, le décembre 2014

Cédric ROBERT n ‘est lié à aucune société commercialisant ou distribuant du matériel médical ou professionnel. Les informations données sur le site sont purement informatives.